Paste your Google Webmaster Tools verification code here

Première journée du Wif ce jeudi à la technopole Ester de Limoges. J’y ai appris plein de choses, grâce à d’excellents intervenants :

  • Etienne Mineur, du studio Incandescence, qui nous a présenté son travail sur les sites Arte et Issey Miyake, avec beaucoup d’intelligence et de passion
  • Ariel Malka, un designer-codeur qui nous a montré comment il utilise Java et la plateforme Processing pour repousser les limites de ce qui est possible en graphisme avec les outils conventionnels (Photoshop, Illustrator, Flash…)
  • Tony Hogqwist, de la société suédoise Perfect Fools, qui nous a montré d’impressionnants jeux réalisés en Flash pour des campagnes publicitaires en ligne destinées à la cible 15-30 ans
  • Nicole Pignier, de l’Université de Limoges, qui nous a présenté ses travaux de sémioticienne à propos de bandeaux de publicité interactive
  • Et enfin Joshua Davis, designer vedette, aussi impressionnant par ses créations graphiques aléatoires que par son talent de showman.

Volontairement, moi qui suis plutôt un puriste des standards et de la mise en forme du contenu, je suis allé écouter des designers qui utilisent – péché mortel !!! – des technologies interactives comme Flash, que j’évite soigneusement lorsque je peux, considérant quasiment que ce n’est pas du vrai Web… Je commence à comprendre qu’il va falloir que j’admette que je me trompais largement. Toutes les infos sur le WIF sont sur le site et sur le blog, tenu à jour au fil des interventions… Il y a même les photos
Un big up au passage à l’organisation impeccable et souriante : tous les intervenants et étrangers que j’ai questionné se disent choyés et enchantés.
Vivement demain…